Un accord vient d’être signé entre KPMG Luxembourg et le Haidian Science Park de Pékin, la « Silicon Valley » chinoise. Cette entente stratégique permettra aux entreprises chinoises de bénéficier du soutien du cabinet d’audit dans leurs projets de développement en Europe.siliconvalleychinoise

Luxembourg for Finance en Chine

Du 21 au 25 septembre, Luxembourg for Finance effectue une mission économique à Pékin, Shanghai et Shenzhen. Le but étant de donner un coup de pouce aux entreprises high-tech chinoises qui souhaitent se développer en Europe.

D’où le choix du Haidian Science Park à Pékin, le siège de 416 sociétés listées et de 5 100 entreprises nationales spécialisées high-tech, soit 1/10 des entreprises high-tech de Chine. Dans son communiqué, KPMG Luxembourg entend soutenir le parc qui souhaite « devenir l’un des centres de l’innovation le plus influent d’ici 2020 ».

À l’issue de cette collaboration, l’on assistera à la création du « China M&A Capital Centre », un centre national spécialisé dans les fusions et acquisitions.

En agissant ainsi, KPMG Luxembourg espère assurer le rôle de « pont vers l’Europe pour les sociétés chinoises high-tech ». En complément, George Bock, le Managing Partner du cabinet d’audit et de conseils explique : « En signant cet accord en Chine aujourd’hui, nous sentons que nous sommes au bon endroit dans ce lieu propice à l’innovation et que nous collaborons avec les bonnes personnes.

La Chine est en phase de transition vers une nouvelle économie de croissance, le “China New Normal”, qui mettra l’accent moins sur la croissance quantitative par l’extraction de ressources externes que vers un développement de qualité par le développement d’une diversification ».

Pour Daniel Wang, Senior Manager chez KPMG Luxembourg, il est important d’expliquer la position du Luxembourg : « De même que la Chine, le Luxembourg a également été obligé de modifier son modèle économique, lorsque l’Europe de l’industrie de l’acier a commencé à décliner.

Nous avons opté pour une économie basée sur les services, devenant ainsi l’un des pays accueillant les investissements. C’est ici que notre expertise peut aider la Chine. Le Luxembourg est un pont qui relie les entreprises internationales à l’Europe. »

Des entreprises chinoises au Luxembourg

Cette démarche de KPMG Luxembourg consistera à proposer des services aux sociétés basées au « Haidian Science Park ». Ainsi, lors des fusions et acquisitions, les entreprises chinoises pourront profiter de l’expertise de KPGM dans divers domaines clés comme la « due diligence », la recherche, la structuration des investissements et l’évaluation de biens.

De même, l’aspect Fintech de l’accord permettra aux entreprises digitales et aux e-commerces de bénéficier des avantages de cette collaboration, qui au terme, permettra aux entreprises chinoises de s’installer au Luxembourg.