Intrigué par les imprimantes 3D, les robots et les véhicules électriques ? Vous serez comblé durant la semaine de l’entreprenariat et de l’innovation lancée le 19 octobre 2015 dans huit villes chinoises : Shanghai, Beijing, Shenzhen, Xi’an, Wuhan, Hefei, Chengdu et Shenyang. Il s’agit d’un grand rendez-vous rassemblant inventeurs bricoleurs, artisans, entrepreneurs et investisseurs dans le cadre de compétitions et forum. girl watching a car exhibition

Internet mobile et nouvelles technologies, un domaine prometteur pour la Chine

Uniquement à Zhongguancun, une grande zone de haute technologie située à Beijing, 19 000 entreprises ont été créées durant la première moitié de l’année 2015, ce qui représente une croissance de 200 % comparé à la moyenne.

Les starts-ups concentrées sur les nouvelles technologies et l’Internet mobile sont en forte croissance et ont un impact majeur sur le mode de vie des Chinois.

De son côté, Meng Xiantang, officiel de la Commission nationale sur la réforme et le développement, confirme que les nouvelles technologies et l’Internet mobile représentent « un nouveau moteur de croissance, car elles créent plus d’emplois et inspirent la créativité ».

Quant à Zhang Zhihong, représentant du ministère des Sciences et des Technologies, il précise que l’entreprenariat de masse et l’innovation sont les bienvenus dans un contexte d’économie lente.

D’ailleurs, les statistiques révèlent qu’entre janvier et septembre 2015, une hausse de 10,4 % a été observée dans la production à valeur ajoutée du secteur des hautes technologies, soit 4,2 points de pourcentage en plus comparé au reste du secteur industriel chinois. Un constat qui vient renforcer les dires du premier ministre chinois Li Keqiang évoquant l’entreprenariat de masse et l’innovation en tant que nouveau moteur de la croissance économique dans son rapport gouvernemental publié en mars. Pour soutenir cette tendance, les gouvernements locaux et le gouvernement central ont mis en place des politiques avantageuses telles le déblocage de financements et de subventions, ainsi que les réductions de taxes.

Des efforts qui ne laissent pas de marbre les investisseurs étrangers à l’affut de nouvelles starts-ups de hautes technologies prometteuses.